• * Planche d'instruction du grade à l'occasion de l'Initiation de R. M.

    Vénérable Maître,

    Mes très chers Frères,

    Mon très cher Frère R.,

     

    Le temps qui m’est imparti ce Midi ne me permet pas de développer une très longue planche d’instruction.

    Mon propos concernera quatre sujets :

    • Tu viens d’être initié, mon Frère R. ;
    • Tu as reçu la Lumière ;
    • Tu viens d’entrer dans un monde de symboles ;
    • Tu viens de prêter un serment.

    Selon la formule rituelle, te voilà donc initié ! Tu viens d’être créé, consacré et reçu Franc-maçon. Pourtant cette cérémonie ne suffit pas pour faire de toi un Maçon accompli. D’ailleurs, qui d’entre nous peut prétendre être déjà un véritable Maçon ? Nous avons tous encore beaucoup de travail pour équarrir notre Pierre Brute !

    La cérémonie d’Initiation que tu viens de vivre t’a tout simplement placé au début de ta route, au commencement de ton chemin, au début d’une voie qui t’est toute personnelle. Et il te faudra sans doute toute ta vie maçonnique pour entrevoir une réponse non dogmatique à la question « qu’est-ce que cette Initiation que je viens de vivre ? ».

    Tu demandais la Lumière… tu viens de la recevoir. Tu souhaitais devenir Franc-maçon et la cérémonie que tu as vécue ce Midi t’en a déjà donné le nom. Dorénavant, si quelqu’un t’interroge et te demande « Etes-vous Maçon ? », tu n’auras pour seule réponse : « Mes Frères me reconnaissent comme tel ! ». En effet, mon très cher Frère Rudy, nous te reconnaissons dorénavant comme Frère !

    Tu viens d’entrer dans un monde de symboles. Je t’invite ce Midi à en faire un rapide survol. Promène ton regard avec le mien ! Tout d’abord, là, juste devant toi, sur le Pavé mosaïque de la Loge, tu peux observer un Tableau regroupant les outils symboliques du grade d’Apprenti. Je ne vais pas te les énumérer. A toi de les découvrir au fur et à mesure et de les mémoriser chaque fois que tu reviendras t’asseoir sur la Colonne des Apprentis.

    Ce Tableau de Loge est entouré de trois Piliers que nous désignons par les noms « Force », « Sagesse » et « Beauté ».

    A l’Occident, nous t’avons déjà montré la Colonne du Septentrion, celle des Apprentis. Elle est marquée de la Lettre J, première lettre du mot sacré de ton grade. A l’Orient, représentés sur les murs de la Loge, tu reconnais la Lune qui éclaire ta Colonne de sa faible lumière ; le Soleil qui éclaire la Colonne du Midi, celle des Compagnons. Entre ces deux astres siège le Maître de la Loge, le Vénérable Maître, celui qui vient de t’Initier !

    Devant la stalle du vénérable Maître se trouve l’autel sur lequel reposent les Trois Grandes Lumières de la Franc-maçonnerie : le Volume de la Loi sacrée, recouverte par le Compas et l’Equerre.

    Tels sont, mon très cher Frère R., nos principaux symboles. Tout au long de ton Apprentissage, tu vas les découvrir et surtout tenter d’en comprendre la signification. Nous ne te donnerons pas la nôtre. C’est à toi d’interpréter ces symboles et de mettre en application le sens que tu leur auras attribué. Prends bien ton temps pour les découvrir et les interpréter. Cela fait partie de la méthode initiatique, celle qui te permettra de progresser, de tendre vers une certaine perfection, même si nous avons coutume de dire que la perfection n’est pas de ce monde !

    Pour t’intégrer utilement parmi nous, tu dois fournir un effort continu de recherche. Tu as toute la vie devant toi pour chercher ! Car c’est bien cela que nous sommes venus faire en Franc-maçonnerie : nous cherchons et parfois nous trouvons des réponses partielles à nos multiples questions ; nous avons demandé l’entrée dans une Loge et l’on nous l’a donnée ; nous avons frappé à la Porte de la Loge et l’on nous l’a ouverte pour que nous puissions venir y travailler. N’oublie pas, mon très cher Frère Rudy, nous sommes ici pour travailler, chacun dans notre voie.

    C’est à présent à toi de travailler, de te poser des milliers de questions à propos de tout ce que tu verras, entendras et vivras au cours de nos Tenues.

    J’en arrive au quatrième sujet que je voulais évoquer pour toi ce Midi : c’est le serment que tu viens de prêter,… serment prêté sur la Bible,… Bible ouverte au Prologue de l’Evangile de saint Jean. On peut considérer que le serment a un caractère d’alliance cosmique avec l’Eternel. C’est une obligation réciproque consentie librement entre l’Ordre et toi, le Néophyte accepté en qualité de nouveau maillon de la chaîne initiatique. Cette promesse au caractère solennel engage notre être tout entier à être fidèle.

    Par ton serment, tu as pris l’engagement d’aimer tes Frères, de ne jamais révéler leur nom et leur appartenance à notre Ordre ; tu as promis de les secourir dans le besoin. Tu as promis de respecter la Constitution de notre Obédience, la Grande Loge Régulière de Belgique ainsi que ses règlements. N’oublie jamais ce serment !

    A toi, à présent, de te poser sans cesse des questions au sujet de ce que tu verras, entendras et vivras au cours de nos Tenues. Sois assidu et fidèle, constant dans tes progrès. Ne te décourage surtout pas. Car c’est en toi que tu trouveras la Lumière, c’est-à-dire la plupart des réponses à toutes tes questions. Nous, tes Frères, nous t’avons accueilli ; nous sommes là pour soutenir tes efforts et pour te témoigner tout notre amour fraternel. En notre nom à tous, permets-moi de te souhaiter la bienvenue.

     

    R :. F :. A. B.

    Orateur


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :