• * Histoire de la Franc-maçonnerie vue par la Fédération française du Droit Humain

    Histoire de la Franc-maçonnerie

    vue par la Fédération française du Droit Humain

     

    Les origines de la Franc-maçonnerie spéculative sont longtemps restées obscures. On a pensé que l'institution avait pris naissance en Angleterre en 1717 mais aujourd'hui les travaux historiques permettent d'affirmer que les fondements de la Franc-maçonnerie moderne se situent, vers 1600, en Ecosse dans les loges de tailleurs de pierres avec rituels et secrets.

    Certaines théories ont voulu montrer des filiations avec des sociétés initiatiques de l'antiquité. Ce qui est sûr c'est que les premiers rituels mêlent des apports médiévaux à des influences de la Renaissance.

    Au Moyen Age, les maçons bâtisseurs de cathédrales s'organisèrent et formèrent un métier à part. Se déplaçant sans cesse de chantier en chantier, ils réussirent à se libérer de l'autorité des corporations, comme de celle des seigneurs et des évêques. Ils formèrent des « métiers francs », affranchis des juridictions et du paiement des redevances. Ils devinrent des « Francs-maçons ». Leur importance fut très grande aux 12ème et 13ème siècles. Elle diminua en France dès le 14ème siècle mais subsista plus longtemps en Angleterre.

    Le passage à la maçonnerie spéculative se fit par étapes. Les loges de maçons opératifs accueillirent des « Maçons acceptés » en visiteurs et auditeurs. Ils participèrent aux discussions, puis furent initiés et la Maçonnerie opérative devint spéculative.

    A partir de 1725, les premières Loges maçonniques s'installèrent en France.

    Source : http://www.droithumain-france.org/origines.htm

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :