• * Planche d’instruction du grade à l’occasion de l’Initiation de P. Th.

    Vénérable Maître,

    mes très chers Frères,

    mon très cher Frère P.,

     

    Il me revient ce Midi de te donner ta première instruction maçonnique. Mais est-ce bien la première ? Depuis que tu as posé délibérément ta candidature à la G.L.R.B., plusieurs mois se sont écoulés au cours desquels, par tes lectures, tes recherches et tes réflexions, tu as réussi à te forger une première idée de notre Ordre, de notre Obédience et des Loges qui la composent.

    La Loge qui t’accueille ce Midi, c’est « La L. D. A. », ta Loge. Inscrite sous le numéro « XXIV » au Tableau des Loges de la G.L.R.B., elle est – historiquement parlant – la première loge luxembourgeoise et travaille à l’Orient de F :., comme nous disons dans notre jardon maçonnique. Vois comme elle a revêtu ses plus beaux atours pour te recevoir aujourd’hui !

    Tu demandais la Lumière… tu viens de la recevoir. Tu souhaitais devenir Franc-maçon et la cérémonie que tu as vécue ce Midi t’en a déjà donné le nom. Dorénavant, si quelqu’un t’interroge et te demande « Etes-vous Maçon ? », tu n’auras pour seule réponse : « Mes Frères me reconnaissent comme tel ! ».

    Mais ne nous trompons pas, mon Frère P., cette cérémonie n’aura pas fait de toi un Maçon accompli. D’ailleurs, qui peut prétendre être déjà un véritable Maçon ? La cérémonie t’a tout simplement placé au début de ta route, au commencement de ton chemin, au début d’une voie qui t’est toute personnelle. C’est à présent à toi de travailler, de te poser des milliers de questions à propos de tout ce que tu verras, entendras et vivras au cours de nos Tenues et des Tenues auxquelles tu assisteras quand tu visiteras d’autres Loges.

    Attention, mon Frère Pascal, notre Tradition est avant tout orale. Essaie donc de te concentrer suffisamment afin de bien entendre ce qui sera dit ici. Mais ne sois pas craintif : tes Frères seront là pour t’aider, pour tenter de chercher avec toi des réponses souvent provisoires et pour t’aider à faire des progrès dans ce que nous appelons « l’Art Royal ». Tu auras des tâches opératives à effectuer, des recherches et des travaux de réflexions à mener, sous la conduite de ton Frère Second Surveillant, celui qui dirige la Colonne des Apprentis, la Colonne du Nord ou du Septentrion. Tu pourras aussi compter sur le soutien de tous tes Frères et en particulier celui de Chr., un Frère Apprenti à peine un peu plus ancien que toi. Et puis, tu le sais, tu pourras aussi compter sur l’appui de ton parrain que tu as appris à connaître au lendemain de la formulation de ta demande.

    Mais revenons quelques instants à cette cérémonie que tu viens de vivre, cérémonie o combien complexe et riche en symboles. Je te sens encore bien perturbé par ces trois voyages, par ces épreuves que tu viens de subir. Le trouble a certainement dû s’installer dans ton esprit mais rassure-toi : ce rituel perturbant a été voulu. C’est ainsi que l’Initiation se passe dans la Maçonnerie Traditionnelle et Régulière.

    Autour de toi, bien des jeunes Maîtres n’en ont pas encore perçu tous les apports, n’y ont pas encore décelé tous les aspects symboliques.

    Voilà donc le mot « symbole » prononcé ! Ici, mon très cher Frère Pascal, sache que tout est symbole ! Et ce Midi, pour ne pas trop t’encombrer l’esprit de propos savants, je ne me permettrai qu’une seule petite séquence d’enseignement. Je dirai tout simplement que « le symbole est un ensemble qui réunit plusieurs éléments, de manière à ce que le tout soit plus et autre chose que la somme des parties. C’est du rassemblement de ces facettes et des multiples aspects du symbole que naissent les lumières qui éclairent la Loge ».

    « Si nous voulons connaître la nature d’un symbole, il nous faut étudier tout particulièrement son nom et la raison qui se trouve à l’origine de cette attribution, en ne manquant pas d’analyser sa forme, son nombre et même son son, ce qui conduit à chercher sa fonction ».

    Tu as toute la vie devant toi pour chercher ! Car c’est bien cela que nous sommes venus faire en Franc-maçonnerie : nous cherchons et parfois nous trouvons (sous entendu des réponses partielles à nos questions) ; nous avons demandé (sous-entendu l’entrée dans une Loge) et l’on nous a donné (sous-entendu la Lumière) ; nous avons frappé (sous entendu à la Porte de la Loge) et l’on nous a ouvert (pour que nous puissions venir y travailler). N’oublie pas, mon très cher Frère Pascal, nous sommes ici pour travailler, chacun dans notre voie.

    Pour t’intégrer utilement parmi nous, tu dois fournir un effort continu de recherche. Mais nous reconnaissons en toi un terrain fertile, que ton parrain et les enquêteurs ont, les premiers, observé en toi.

    N'attends pas de nous que nous te présentions des solutions toutes faites. La Franc-maçonnerie n’a pas pour but de nous offrir des réponses aux mystères que l'humanité tente de pénétrer depuis toujours mais elle peut nous aider car elle est une méthode initiatique.

    Ce Midi, au nom de tous, je suis tout simplement chargé d’une mission bien agréable, celle de te souhaiter la bienvenue et de te dire que nous espérons de tout cœur que tu seras heureux parmi nous. Mon Frère P., nous t’aimons déjà, très fraternellement !

    R:. F:. A. B.

    Orateur


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :