• * Introduction

    Introduction

     

    1.  La Franc-maçonnerie est un ordre.

    La Franc-maçonnerie est un Ordre, cela signifie qu'elle repose sur une organisation ordonnée et structurée selon une règle. Cette Règle définit le fondement de la Régularité maçonnique dans tous les pays du monde. Les Francs-maçons qui respectent cette Règle sont les Maçons Réguliers.

    La Règle maçonnique traditionnelle existe depuis au moins le 14ème siècle. Ses plus anciennes transcriptions en notre possession sont écrites en anglais médiéval et datent de 1390 (Manuscrit Regius) et de 1400 (Manuscrit Cooke). Elle se trouve dans de nombreux documents manuscrits ou imprimés, collectivement appelés Old Charges (en français : Anciens Devoirs).

    L'analyse de ces Devoirs montre la permanence d'exigences constantes, appelées Landmarks depuis 1723, date à laquelle Anderson employa l'expression dans ses Constitutions. Diverses recensions en existent mais toutes contiennent les quelques principes incontestables (Landmarks) suivants :

    • Tout Franc-maçon affirme l'existence de Dieu, Etre Suprême, qu'il définit librement, appelé Grand Architecte de l'Univers.
    • La Franc-maçonnerie cultive la Fraternité.
    • Le Secret absolu sur tout travail maçonnique est un devoir fondamental pour tout Franc-maçon.
    • La Franc-maçonnerie n'admet pas les femmes à participer à ses travaux.
    • Le travail maçonnique se fait en Loge, sous la direction d'un Maître de Loge.
    • La progression personnelle du Franc-maçon passe par trois grades successifs : Apprenti, Compagnon et Maître.
    • Toute initiation maçonnique est scellée par un Serment solennel de fidélité, prêté sur la Bible ou sur le Livre considéré comme sacré par le candidat.
    • L'initiation en trois grades de la Maçonnerie a pour cadre symbolique la construction du Temple de Salomon à Jérusalem et culmine au 3ème grade en une évocation de la mort violente de son Architecte légendaire, le maître Hiram.

    Selon les époques, les lieux et les rites, ces principes ont pu parfois être complétés par divers ajouts, mais, sous peine d'irrégularité, aucun d'eux, jamais, ne peut être atténué ou supprimé.

    Toute obédience maçonnique qui ne respecte pas scrupuleusement ce principe, se voit immédiatement exclue de la Franc-maçonnerie universelle. C'est ce qui arriva en Belgique et en France en 1872 et en 1877 pour les Grands Orients de ces pays.

    La justification d'une telle rigueur dans le respect des Landmarks est le principe de continuité et d'unité dans le temps et à travers l'espace : elle unit les Frères d'hier et d'aujourd'hui et des deux hémisphères au sein d'une chaîne ininterrompue d'initiations successives.

     

    Source :http://www.glrb.org/fmain.htm

     

    2. La Franc-maçonnerie est un ordre Initiatique.

    Depuis l'aube des temps, l'homme cherche des réponses à ses questions sur la souffrance, la mort, l'amour, le bien et le mal, le sens de la vie, etc.

    Certains aspirent à se perfectionner pour vivre mieux dans leur corps, leur esprit et leur cœur.

    En ce sens, l'Initiation maçonnique est un processus spirituel de perfectionnement intérieur. Elle ne procure aucune réponse toute faite, mais elle donne des outils méthodologiques permettant à chacun de poursuivre sa recherche intérieure et de construire ses propres réponses.

    Ces outils s'adressent à ce que nous avons de plus profond en nous. Ils sont au-delà des mots qui sont bien impuissants à exprimer l'essentiel, c'est-à-dire l'ineffable, à traduire l'indicible.

    Ils sont les symboles qui sont mis en œuvre et transmis par des rites initiatiques. Les rites maçonniques sont des mises en scène formalisées dont tous les éléments (paroles, gestes, objets, lumières, musiques, etc.…) sont autant de messages à décoder, à décrypter.

    Par l'effort personnel d'interprétation progressive des rites, le processus de perfectionnement intérieur se met en marche. Aboutit-il à la perfection? Bien rarement, ce serait orgueil que de le croire. Mais ce qui importe dans le voyage c'est de progresser en marchant avec ses Frères, bien plus que d'atteindre la destination finale…

     

    Source :http://www.glrb.org/fmain.htm

     



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :